Histoire

Le Romantik Hotel Stern est une maison de grande tradition qui fait partie de l’histoire culturelle de Coire. Il est peu probable qu’une entreprise hôtelière existant encore aujourd’hui à Coire puisse regarder rétrospectivement sur une tradition aussi grande que celle du „Stern“ (l’Étoile) sis dans la vieille ville. Sur une vue de Coire de Johannes Stumpf datant de 1548, on pouvait déjà apercevoir à côté de la „Regulakirche“ un long bâtiment au toit large. On ne peut toutefois dire avec absolue certitude qu’il s’agissait déjà du „Stern originel“.

En revanche, ce qui ne fait aucun doute c’est que le „Gasthaus zum Stern“ était déjà connu comme auberge en 1677. Axe important de nombreuses voies de communication partant des cols, mais également du lac de Constance, Coire représentait, au Moyen Âge, une étape capitale entre le Sud et le Nord pour le trafic des marchandises florissant alors. On pouvait s’y restaurer et y reposer sa pauvre tête fatiguée sur une paillasse. Mais, le „Stern“ était alors également un relais à chevaux et il disposait de ses propres écuries.

Les propriétaires du „Stern“ se succédèrent à brefs intervalles. La ville de Coire en fût elle aussi propriétaire pendant plusieurs années. Manifestement, ces continuels changements de propriétaires ne ternirent pas sa réputation. En tout cas, un archiviste renommé de la ville de Coire avait classé le „Stern“ parmi les cinq auberges de Coire qui, vers le milieu du 19è siècle, jouissaient d’une bonne renommée à Coire


 

Depuis toujours, des hôtes de marque sont aussi descendus au „Stern“. Ce que fit, par exemple, J.F. Cooper, l’auteur de „Bas de cuir“, alors qu’il traversait les Grisons en 1828. En août 1884, à son tour, le poète Viktor von Scheffel, auteur du „Trompette de Säckingen“ et de „Ekkehard“ y fit escale. En 1948, Bertold Brecht s’y installa pour cinq semaines avec l’actrice Helene Weigel et le régisseur Caspar Neher pour y répéter son „Antigone“. (Première à Coire ). Citons encore quelques noms de personnalités plus contemporaines : Maria Becker, Horst Tappert, Christian Kohlund, Walter Roderer et Ruth Jeklin, Anne Marie Blanc, Ursula Monn etc, etc, etc....

 

Toutefois, depuis le 1er janvier 2006, un vent nouveau souffle sur le „Stern“ car Adrian K. Müller l’a acheté avec les hôteliers Beat P. et Marie-Christine Zeller et il souhaite faire revivre sa splendeur d’autrefois. En son temps, Adrian K. Müller a fait son apprentissage au „Stern“ sous la direction de Milo et Dolores Pfister, puis s’est établi avec succès comme hôtelier en Extrême-Orient. Finalement, après quelques années, ayant le mal du pays, il est revenu avec sa famille dans sa ville natale de Coire où il se consacre désormais avec grand plaisir et un engagement personnel à cette formidable tâche.

Le „Stern“ comme „Hôtel et Restaurant Romantik“
Depuis la création des „Hôtels et Restaurants Romantik Suisse“ en 1974, le „Stern“ fait partie de cette coopération marketing très exigeante avec ses membres. Le bâtiment doit, par exemple, être historique et dirigé par son propriétaire.

Romantik Hotels

Le „Stern“ comme „Swiss Historic Hotel“
Depuis le début 2004, 40 hôtels et auberges historiques des années 1388 à 1908 se sont associés en Suisse pour former une coopération marketing sous le nom de „Swiss Historic Hotels“. Avec leurs authentiques fondements historiques, ils offrent une foule d’expériences incomparable. Construit en 1677, le Romantik Hotel Stern est membre de cette coopération depuis décembre 2006.

Swiss Historic Hotels


4.inc.teaser.jpg
 
Romantik Hotels  Swiss Historic  Q
Romantik Hotel Stern   Reichsgasse 11   7000 Chur   T +41 81 258 57 57   info@stern-chur.ch